Working for birds in Africa

Field studies on the Black Parrot, Coracopsis nigra, in western Madagascar

p 108-113

Certains aspects de la biologie du Perroquet noir Coracopsis nigra ont été étudiés pendant la période post-nuptiale, dans une forêt primaire sèche dans l'ouest de Madagascar, en 1994. A l'aide de layons, des données ont été recueillies concernant la recherche de la nourriture, le régime alimentaire, les patterns d'activité quotidiens, le répertoire vocal ct le comportement social. L'espèce est essentiellement frugivore et paraît jouer un rôle important commc disperseuse de semences, mais se tourne vers les fleurs et les bourgeons dès que I'approvisionnement en fruits diminue. Les perroquets ne présentent pas de patterns d'activité quotidiens réguliers, sauf en ce qui concerne des périodes d'activité vocale élevée au lever et au coucher du jour, et une période pendant laquelle ils se chauff'ent au soleil el font leur toilette, juste après l'aube. Les activités nocturnes s'avèrent rares. L'espèce est relativement bruyante. Des cris de contact de courte et de longue distance, ainsi que des cris d'alarme ou d'agression sont décrits. Des imitations, qui ont été rapportées pour des oiseaux captifs, n'ont jumais été observées. Des perroquets à la recherche de nourriture ou d'un dortoir forment régulièrement des petits groupes comprenant jusqu'à dix individus. De mi-février a fin-mars, ni groiipes familiaux, ni jeunes indépendants n'ont été observés, indiquant que la période de reproduction commence uvant décembre, done plus tôt que ne le décrit la littérature.

Copyright © African Bird Club. All rights reserved.
UK registered charity 1184309

Southmedia

Web site designed and built by