Working for birds in Africa

The seabirds of the Conrad Rise, Southern Ocean

p 67-77

Les oiseaux de mer du Conrad Rise, Océan austral. À l’occasion d’un inventaire océanographique du Conrad Rise (51–55°S et 39–47°E) en avril 2008, les oiseaux de mer ont été recensés. Le Conrad Rise est une vaste zone relativement peu profonde où le fond sous-marin s’élève à <3.000 m, située juste au sud du Front polaire antarctique et 550–700 km au sud des Îles du Prince Edouard et Crozet. Au moins 28 espèces ont été observées, parmi lesquelles les puffinures Pelecanoides spp., le Prion bleu Halobaena caerulea et le Pétrel de Kerguelen Lugensa (Aphodroma) brevirostris étaient les plus abondants, tandis que le Manchot royal Aptenodytes patagonicus et le Gorfou doré Eudyptes chrysolophus représentaient la biomasse la plus importante. Le Pétrel bleu et le Puffin à menton blanc Procellaria aequinoctialis étaient les plus abondants pendant que le navire était immobile, malgré le fait que l’Albatros hurleur Diomedea exulans et le Pétrel de Hall Macronectes halli étaient les espèces les plus attirées par le navire. La plupart des espèces étaient plus abondantes au nord de la zone prospectée, mais le Puffin fuligineux Puffinus griseus a uniquement été recensé au sud de 56°30’S. Des photos numériques ont permis de confirmer l´identification des groupes d'espèces difficiles à distinguer en mer, surtout les prions. Le Prion de Belcher Pachyptila belcheri et le Prion colombe P. turtur étaient les prions les plus abondants, tandis que le Prion de la Désolation P. desolata a été observé en petit nombre, et le Prion de Salvin P. salvini pas du tout. Relativement peu de mammifères marins ont été observés; le Rorqual commun Balaenoptera physalus était toutefois commun au sud de 56°S. Le résultat des transects n’indique pas une abondance avienne plus importante dans les eaux peu profondes (<250 m). La fréquentation du navire par les oiseaux était toutefois la plus grande sur le Banc O’b, ce qui est peut-être indicatif d’activités de pêche récentes. La péripherie du Conrad Rise semble être une importante zone de nourrissage pour les puffinures et les manchots à cette époque de l’année.

Summary. Seabirds were counted during an oceanographic survey of the Conrad Rise (51–55°S and 39–47°E) in April 2008. The Conrad Rise is a large area of shallower water where the sea floor rises to < 3,000 m deep, lying just south of the Antarctic Polar Front and 550–700 km south of the Prince Edward and Crozet archipelagos. At least 28 species were observed, with diving petrels Pelecanoides spp., and Blue Halobaena caerulea and Kerguelen Petrels Lugensa (Aphodroma) brevirostris most abundant, but King Aptenodytes patagonicus and Macaroni Penguins Eudyptes chrysolophus dominating in terms of biomass. Blue Petrels and White-chinned Petrels Procellaria aequinoctialis were most abundant while the ship was stationary, although Wandering Albatrosses Diomedea exulans and Northern Giant Petrels Macronectes halli were most strongly attracted to the ship. Most species were more abundant in the north of the survey area, but Sooty Shearwaters Puffinus griseus were only recorded south of 56°30’S. Digital photography was useful to confirm the identification of species groups that are tricky to discriminate at sea, especially prions. Slender- billed Prion Pachyptila belcheri and Fairy Prion P. turtur were the most abundant prions, with only small numbers of Antarctic Prions P. desolata, and no Salvin’s Prions P. salvini. Relatively few marine mammals were observed, but Fin Whales Balaenoptera physalus were common south of 56°S. Transects provided no evidence of increased bird abundance at shallow (<250 m) sea mounts, but ship attendance peaked on the O’b Bank, possibly reflecting recent fishing activities. The periphery of the Conrad Rise appears to be an important foraging area for diving petrels and penguins at this time of year.

Copyright © African Bird Club. All rights reserved.
UK registered charity 1053920

Southmedia

Web site designed and built by