Working for birds in Africa

Photospot: The endemic kestrels of the Cape Verde Islands

p 81-83

Deux formes endémiques de crécerelles occupent les îles du Cap-Vert: alexandri, dans les îles de l'est et du sud, et neglectus, dans les îles du nord-ouest. Les deux taxons sont traditionellement traités comme des sous-espèces du Faucon crécerelle Falco tinnunculus, mais leur traitement comme espèces à part entière pourrait peut-être se justifier, surtout dans le cas de neglectus, sur la base de leur morphologie distinctive et leur long isolement par rapport aux races continentales. Alexandri est plus grand que neglectus et possède un plumage plus coloré. Son dimorphisme sexuel est net, tandis qu'il est faible ou même absent chez neglectus. Les deux crécerelles sont des résidents communs et se nourissent de petites proies,
telles que gros insectes, lézards, souris et même oiseaux. Leur divergence pourrait avoir été causée par leur isolement géographique pendant la dernière glaciation, quand l'archipel a été divisé en deux groupes d'îles qui correspondent à la distribution actuelle des deux taxons. Elle pourrait toutefois également être le résultat de colonisations successives, neglectus ayant fait partie d'une première vague et ayant été remplacé par la suite dans les îles de l'est et du sud par alexandri, arrivé dans une deuxième vague qui n'a pas atteint les îles du nord-ouest.

Copyright © African Bird Club. All rights reserved.
UK registered charity 1184309

Southmedia

Web site designed and built by