Working for birds in Africa

Little-known African bird: The enigmatic Bates's Weaver Ploceus batesi

p 79-80

Le Tisserin de Bates Ploceus batesi n'est connu que de quelques localités dans la forêt humide dense du Sud Cameroun. L'espèce a été décrite en 1908 et nommée d'après George Larimer Bates (1863-1940), qui collecta le spécimen type, une femelle, près du Dja, en Janvier 1906. En 1908 un deuxième spécimen, un mâle adulte, fut collecté près de Kumangola et l'année suivante quatre oiseaux furent pris à Bitye. Bates n'a jamais observé ces oiseaux dans la nature lui-même: ils furent tous trouvés et tués avec des flèches par de jeunes villageois. Quelques autres spécimens furent collectés par la suite, étendant l'aire de distribution connue vers l'ouest et l'est. En 1978, l'espèce a été vue deux fois dans la forêt classée de Douala-Edea, près de la côte, et l'année suivante un oiseau était observé près de Limbe, au pied du Mont Cameroun. Récemment, l'espèce a été vue au Mont Kupe (deux fois en 1990) et près de la Reserve du Dja (deux observations). Pratiquement rien n'est connu de sa biologie. Le tisserin a été observé seul, en couple et dans un groupe mixte d'oiseaux insectivores. II se nourrit d'insectes et semble chercher sa nourriture en prospectant l'écorce des troncs et des grosses branches, à la façon du Tisserin de Preuss P. preussi, avec qui il pourrait être en compétition. La raison pour laquelle le Tisserin de Bates, considéré comme Menacé d'extinction, est si rare, demeure un mystère.

Copyright © African Bird Club. All rights reserved.
UK registered charity 1184309

Southmedia

Web site designed and built by