Working for birds in Africa

Recent ornithological observations from São Tomé and Príncipe Islands

p 96-102

Résumé: Deux voyages aux îles de São Tomé en décembres 1989 et en août 1991 et un voyage à Príncipe en août 1991 ont permis d'observer toutes les espèces endémiques connues de ces deux îles. Cela incluait la 'rédecouverte' du Grosbec de São Tomé, Neospiza concolor, connu uniquement d'après trois spécimens obtenus en 1888 et en 1890 et qui, selon les critères de CITES, serait maintenant classé dans la catégorie Disparus. Ils ont permis les premiers relevés précis de la race endémique rothschildi à Príncipe de l'Ibis olivâtre, Bostrychia olivacea, qui n'avait pas été rapportée depuis le début de ce siècle et qui, selon les mêmes critères, était considérée comme disparue. Toutes les espèces endémiques paraissaient prospérer dans des habitats non perturbés, Etant donné la superficie relativement étendue de fôret primaire, pour la plupart inaccessible, qui subsiste, une destruction de l'habitat, qui menacerait la survie de ces espèces, parait peu probable actuellement.

The birds of the islands of Sao Tomé and Principe, situated 250km west of Africa in the Gulf of Guinea, have been studied on many occasions. However, apart from the lengthy studies by de Naurois during 1963-1973, most observations have been of the 'expedition' type. This has led to a patchy understanding of the birds of Sao Tomé and Principe, the result of which is that the status of many species is very unclear. In addition, recent observations have been limited, since following independence in 1975 the islands were virtually closed to the rest of the world until the late 1980s.

Dave Sargeant

Copyright © African Bird Club. All rights reserved.
UK registered charity 1184309

Southmedia

Web site designed and built by