Working for birds in Africa

New records of the São Tomé Grosbeak Neospiza concolor

p 23-25

Debut 2002, les auteurs ont effectué des recherches dans la forêt primaire de basse altitude dans le sud-ouest de São Tomé, afin d'obtenir des données sur le Grosbec (ou Néospize) de São Tome Neospiza concolor, Cette espèce gravement menacée d'extinction et dont il n'existe plus qu'un seul spécimen dans un musée, n'avait été observée que quelques fois, dans les années 1990. Les investigations furent concentrées sur l'amont du rio São Miguel, dont certaines parties n'avaient pas encore été explorées par des ornithologues. Le Grosbec a été observé trois fois. Son chant, qui est émis fréquemment, consiste en un sifflement de deux notes principales, la deuxième plus haute que la première, entrecoupé d'une note plus basse. Ce chant rappelle celui du Serin de Principé Serinus rufobrunneus, mais est d'un ton plus bas. L'espèce se nourrit près du sol et avait au moins deux plantes alimentaires, Uapaca guineensis et Dicranolepis thomensis. Les oiseaux sont curieux et bien visibles, ce qui laisse supposer que l'espèce est réellement rare et a une aire de distribution restreinte. II est indispensable d'étudier l'importance de la population et son aire de distribution, afin de pouvoir mettre en place des mesures de protection adéquates.

Copyright © African Bird Club. All rights reserved.
UK registered charity 1053920

Southmedia

Web site designed and built by